Quelques articles recommandés

Le danger de la pêche électrique en Europe

bateau de pêche équipé d'un chalut électrique. Source photographique association BloomUn amendement a été voté afin d'autoriser l'utilisation des filets électriques par les industriels de la pêche. Cela permettrait ainsi aux Néerlandais de disposer d'une flotte équipée à 100% de ce type d'équipement contre 5% actuellement.

Il reste néanmoins un espoir que la situation évolue dans une direction différente, probablement en février 2018 lors du vote des députés en plénière...

Pourquoi est-ce si alarmant ?

Depuis 1998, la pêche en Europe avec des filets électriques est interdite au-delà de 5% par flotte de chalutiers dans le cadre d'une activité localisée en Mer du Nord. Cependant, les hollandais dépassent ce chiffre à 28% - inutile de préciser qu'ils sont dans l'illégalité. La commission Européenne est bien au courant sans pour autant réagir malgré les nombreuses protestations.

Depuis des années les pêcheurs artisans et les amateurs de plusieurs pays s'alarment à propos des impacts négatifs engendrés par les filets électriques sur le milieu marin. Malheureusement, les études scientifiques ne sont pas assez nombreuses et précises pour venir appuyer le fait que les décharges électriques ne font pas de tri entre les différentes formes de vie marine. Et comme cette activité a lieu en raclant le fond de l'océan, les dégâts sont d'autant plus importants ! De même, les témoignages des conséquences de ce type de pêche ne sont pas pris en compte.

La tension monte...

Evidemment, les pêcheurs des différents pays ne voient pas les activités de leurs homologues Hollandais d'un bon œil. Certains s'éloignent, conscients que les lieux sont vidés de tout poisson suite aux électrocutions... D'autres ne décolèrent pas, se sentant trahis par l'Europe.

Assez étonnant : en France, il n'y a aucune pratique de pêche électrique mais il a été rapporté que l'on peut y trouver des poissons électrocutés sans pouvoir s'en rendre compte.

L'avis d'Ocean Geek :

En plus du problème écologique soulevé lors du raclage des fonds marins, il faut compter en plus le problème de l'électrocution des organismes vivants. C'est tellement "efficace" que les dégâts constatés ne peuvent que nous faire réagir. Nous ne pouvons pas attendre que les océans soient vides. Une telle activité n'existe qu'à renfort de subventions car sinon elle n'est pas rentable : cela est déjà le signe d'un péril amorcé par une pêche industrielle qui n'a de yeux que le profit à court terme sans se soucier de l'état des océans.

Que faire ?

Ocean Geek va suivre et relayer l'actualité à ce sujet. Nous vous invitons à visiter le site très complet de l'association Bloom qui lutte activement contre la pêche profonde et l'utilisation des chaluts électriques. N'hésitez-pas à partager l'information et à soutenir Bloom dans son action.

Sources et photographie : Association Bloom

http://www.bloomassociation.org/nos-actions/nos-themes/peche-electrique/

http://www.bloomassociation.org/nos-actions/nos-themes/peche-electrique/la-campagne-de-bloom/

Commentaires   

0 #1 Lara Robin 05-12-2017 09:45
L'animal humain ne sait plus quoi inventer pour massacrer à grandes échelles !

merci à Ocean Geek pour la pertinence de ses articles.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir