Quelques articles recommandés

Bébé tortue se dirigeant vers l'océan à Mayotte. Photo: Sea Shepherd

L'été dernier à Mayotte, les bénévoles de Sea Shepherd France avaient patrouillé plusieurs mois afin de protéger les tortues des braconniers. Cette année, l'opération est renouvelée.

 

Depuis peu, l’ONG Sea Shepherd a lancé cete opération afin de faire lever l’omerta sur le massacre des dauphins en France

Dauphins communs capturés accidentellement dans un chalut pélagiqueTout à commencé lors de la surveillance de chalutiers pêchant le bar dans les eaux du Golfe de Gascogne. Lorsque les pêcheurs ont remonté leur filet, l’ONG a filmé la prise « accidentelle » de deux dauphins. L’un était visiblement déjà mort, probablement par noyade, l’autre dauphin était toujours vivant. Ce dernier a été hissé sur le pont alors qu’il émettait des sifflements caractéristiques. Malheureusement, les pêcheurs n’ont pas jugé bon de le remettre à l’eau !!!

Mais le constat ne s’est pas arrêté là : Sea Shepherd a découvert que l’Observatoire Pelagis, dépendant du CNRS, a déjà sonné l’alarme concernant les trop nombreuses morts de dauphins victimes de l’activité des chalutiers, en particulier dans le Golfe de Gascogne (côte de l’Atlantique). Chaque année, c’est au moins 6000 dauphins qui se retrouvent piégés et qui périssent dans l’indifférence (certaines estimations évoquent même plus de 10 000 dauphins victimes par an) : c’est plus que tous les delphinidés massacrés à la fois à Taiji (Japon) et aux îles Féroé.

Evidemment, la réaction de Sea Shepherd ne s’est pas fait attendre, ce qui n’est pas du goût de tout le monde : certaines personnes préfèrent à n’en point douter que soient pillés les océans avec un massacre à grande échelle des dauphins...

Logo de l'opération Nyamba de Sea Shepherd

Cette campagne a pour objectif de protéger les tortues des braconniers à Mayotte. C’est suite à un cri d’alarme lancé par des mahorais que Sea Shepherd a décidé d’agir.

Aperçu de la boutique en ligne de Sea Shepherd France

Depuis plusieurs mois Sea Shepherd France propose sa boutique en ligne pour les internautes à l’adresse http://seashepherd-shop.com. T-shirts, sweats, polos, débardeurs, accessoires… le choix est large et évolue régulièrement.

Dans les dernières nouveautés il y a l'écobox, les magnifiques articles Hoodlamb ou encore le livre « Moi, Capitaine Paul Watson, pirate des océans ».

logo de l'opération Némésis

L’origine de la campagne

Némésis est la déesse grecque de la juste colère et de la rétribution céleste. Elle est également synonyme de vengeance et de l’équilibre retrouvé, et messagère de la punition des dieux. C’est ce personnage mythologique que Sea Shepherd a choisi pour nommer la 11ème mission en Antarctique afin de contrer les baleiniers japonais et leurs funestes massacres.